Hema Fresh lance un nouveau concept de magasin

Hema Fresh lance un nouveau concept de magasin

Développés par la startup Hema dans laquelle a investi Alibaba, le concept des magasins Hema Fresh est simple. Ils sont dédiés à la vente de produits frais avec un modèle hybride alliant online et offline. Les magasins Hema Fresh sont conçus comme des points de vente traditionnels mais n’acceptent, par exemple, que les paiements via Alipay, et intègrent des technologies plutôt connues des entrepôts d’e-commerce. Après Shanghai et Ningbo, Hema Fresh a ouvert un nouveau magasin à Pékin le 9 juin dernier.

Ce point de vente d’une superficie de plus de 10 000 m2, est un nouveau concept d’hypermarché alliant le commerce en ligne et hors ligne.

En plus d’être un magasin physique et un restaurant de type traditionnel, cette enseigne propose également un service de commande en ligne et de livraison de repas et d’aliments frais en moins de 30 minutes. Ainsi, dans tout le magasin, au-dessus des rayons, a été aménagé un système robotisé permettant d’envoyer les sacs de commande des clients, sécurisé par des filets afin de protéger les clients en train de faire leurs achats des éventuelles chutes de produits. Une des tâches des salariés est de préparer toutes les commandes Web via le picking produits.

Pour régler leurs achats, les clients doivent être équipés de l’application mobile HeMa qui intègre elle-même le système de paiement mobile le plus utilisé en Chine, AliPay.

Dans ce concept, tous les aliments sont frais et de qualité : des fruits, des légumes, des boissons, des plats préparés et aussi un très grand choix de fruits de mer.

Ce concept démontre qu’il est possible de réunir à la fois les deux pôles du commerce actuel : off- line et on-line, c’est-à-dire l’e-commerce dans le retail physique Contrairement à Amazon Go qui a rencontré de nombreuses difficultés techniques, Hema Fresh en est à sa troisième ouverture de point de vente, avec ce système utilisé dans les entrepôts logistiques des e-commerçants.

Hema Fresh vise la cible des jeunes adultes, qui touchée par les scandales alimentaires, est à la recherche de produits de qualité. Les consommateurs chinois, en quête de réassurance sur les produits alimentaires, peuvent être séduits par la fraîcheur et la qualité des produits, la facilité de paiement, la rapidité de livraison pour ceux qui ont commandé via internet, mais ils sont nombreux à rester fidèles à leur supermarché traditionnel.


1 commentaire

Ecrire un commentaire
  1. Christophe
    Christophe 11 octobre, 2017, 13:10

    Il ne manque plus qu’à communiquer également sur la partie amont de la chaîne d’alimentation en s’assurant que les producteurs ne soient pas lésés dans ce nouveau mode de commerce pour faire carton plein auprès des clients.

    Répondre à ce commentaire

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié
Les champs requis sont indiqués*